Fermer
LIVRAISON RAPIDE et GRATUITE à partir de 49$!

Applications d’entraînement : avez-vous la vôtre ?

Il est révolu le temps où l’on devait s’armer de patience et mouliner en fixant un ventilateur. Grâce aux applications pour l’entraînement, il est possible en tout temps d’améliorer ses performances à vélo de chez soi, sans se sentir seul au monde!

 

Base entrainement Tacx

 

« Depuis quelques années, Zwift a transformé l’entraînement sur base d’entraînement, dit Sébastien Boulé, gérant de Bicycles Quilicot Laval. Il s’agit du premier simulateur d’entraînement intelligent. »

 

En s’abonnant à l’application sur une base mensuelle, il est possible de rouler sur des circuits européens en étant accompagné par des cyclistes de partout dans le monde. « C’est comme un jeu vidéo…, mais avec de vraies personnes ! » précise Sébastien.

 

Chaque vélo partageant la route avec nous peut aussi bien être notre compagnon de spinning régulier qu’un cycliste japonais. Il est en outre possible de communiquer directement avec ceux-ci; un encouragement pendant la montée ou une mise au défi ? Au-delà de la dimension sociale, Zwift propose des entraînements personnalisés s’appuyant sur les données enregistrées par nos performances précédentes. On n’improvise plus à l’aveugle !

 

Exploiter Zwift au maximum

Pour qu’il y ait une synergie entre ce que l’on fait sur notre vélo et ce que l’on voit à l’écran (de son téléphone intelligent, de sa tablette ou de son ordinateur), il faut que la communication se fasse. Si on attaque une pente à l’écran, on souhaite la sentir dans nos jambes ! Et ce n’est pas vrai que tous les efforts que l’on met à chaque coup de pédale seront vains : on veut en voir le résultat sur notre vitesse de progression !

 

C’est pourquoi Bicycles Quilicot recommande aux « Zwifteux » l’acquisition d’une base d’entraînement intelligente (Tacx Vortex) ou d’une base à entraînement direct (Tacx Flux). Retrouvez l'ensemble des modèles Tacx sur notre site.

 

« Une base d’entraînement intelligente (SMART) permet au logiciel de simuler adéquatement la route extérieure, ce qui nous fait vivre l’expérience totale », dit Sébastien. Quant à la base directe, celle-ci offre des sensations plus naturelles, éliminant la friction (et le bruit y étant associé) en s’ancrant directement sur l'arrière du vélo, à la place de la roue arrière.

 

Wahoo Kickr

La base d'entraînement Wahoo Kickr : l'un des modèles les plus performants et les plus populaires

 

« Ce qui oriente le choix, c’est souvent une question de budget, continue Sébastien Boulé. Une bonne base d’entraînement intelligente coûte environ 700 $ , alors qu'une base à entraînement direct coûtera 1 200 $ (et plus). »

 

«On peut aussi tricher en utilisant une base d’entraînement standard (200 $ et plus), à laquelle on ajoute des capteurs intelligents », rassure Sébastien. Zwift sera ainsi capable de percevoir les données du vélo (on met les bouchées double, on regarde notre vélo accélérer, par exemple), mais l’application ne pourra pas communiquer en retour (on ne sentira jamais le dénivelé du parcours à l’écran.)

 

D'autres applications à essayer...

  • FulGaz, pour son impressionnante bibliothèque de vidéos des plus belles routes du monde.
  • RGT Cycling, un simulateur d'entraînement... gratuit.
  • Rouvy, plus de 2 500 trajets offerts, pour faire du vélo autour du monde sans sortir de chez soi.
  • The Sufferfest, pour son inventaire étoffé d’entraînements par intervalles et pour ses graphiques de données séduisants aux yeux de tous les athlètes sérieux avides de statistiques.
  • VirtuGO, semblable à Zwift, mais plus centré sur l'entraînement structuré.
  • Xert analyse vos données pour vous indiquer exactement ce qu'il vous faut faire pour atteindre vos objectifs.
← Précédent Suivant →