Fermer
LIVRAISON RAPIDE et GRATUITE à partir de 49$!

Vol de vélo électrique, nos conseils

On ne se le cachera pas : le vol de vélo est un véritable fléau au Québec. Hélas, la popularité grandissante des vélos à assistance électrique s’accompagne d’une valeur croissante sur le marché des mal intentionnés. Comment éviter que son vélo électrique ne tombe entre de mauvaises mains ? Trois lignes directrices à suivre selon Michel Courval de Vélo Branché par Quilicot.

 

Mettre son vélo électrique à l’abri

Un vélo stationné dans un coffre-fort n’est pas bien pratique. Après tout, on s’en procure un pour aller quelque part. On devrait toutefois garder une chose en tête : plus une bicyclette reste verrouillée longtemps à un endroit, plus les probabilités de vol sont élevées. « Il faut absolument éviter de le cadenasser dehors toute une nuit ou à un même endroit pendant plus de huit heures, dit Michel Courval. Conséquemment, on gagne à le rentrer dans la maison ou à lui trouver un espace sécuritaire sur notre lieu de travail. »

 

Retirer les pièces amovibles de valeur

Sachant que la pile est la composante possédant la plus grande valeur sur un vélo électrique, il est bien entendu recommandé de la retirer lorsqu’on verrouille son vélo à l’extérieur. Par chance, la plupart des piles de vélo à assistance électrique sont amovibles. Certains modèles permettent même le retrait de l’écran, ce qui rend le vélo complètement inutilisable. « Sans ces composantes, un vélo perd énormément d’attrait aux yeux d’un voleur. Il n’y a pas d’effet dissuasif plus convaincant », note Michel Courval.

 

Un bon cadenas

« Tout ce qui ne se retire pas devrait être sécurisé par un cadenas, notamment les deux roues et le cadre du vélo », dit Michel Courval. Celui-ci conseille aussi l’achat de systèmes antivol qui remplacent les systèmes par écrou ou par serrage rapide, qui sont bien pratiques… mais qui le sont tout autant pour les voleurs qui peuvent voler une selle ou une roue en quelques secondes. « Un voleur se sent vulnérable pendant une intervention, dit Michel Courval. Il privilégiera toujours un vélo qui peut disparaître en quelques minutes contre un autre impliquant plus de travail. »  Quant au choix du cadenas en tant que tel, on devine qu’on n’a pas intérêt à être avare en qualité pour un vélo électrique. Les modèles en U ont fait leurs preuves.

 

Malgré toutes ces précautions, notre allié à deux roues n’est pas exempt de tout risque de vol. Il est ainsi sage de toujours aviser sa compagnie d’assurance de l’achat d’un vélo électrique (ou de tout vélo de valeur) afin de vérifier que la couverture permettra de remplacer le disparu en cas de vol.

 

← Précédent Suivant →