Comment choisir entre un vélo de route endurance et un vélo de gravel?

La quantité de types de vélos a atteint des niveaux inégalés. C'est une excellente chose pour tous les cyclistes, car la variété si grande qu'il est presque impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Par contre, cette offre impressionnante peut parfois paraître comme un casse-tête lors du choix de votre monture. Les sous-catégories sont nombreuses et la distinction entre chacune d’elles peut sembler de plus en plus floue.

velo endurance ou gravel

    

Même parmi les 2 sous-catégories de vélos les plus populaires (endurance et aventure (gravel)), l'incertitude plane souvent dans la tête de bien des cyclistes à savoir laquelle est la plus adaptée à leurs besoins.
Aujourd'hui, nous tenterons d'éclairer votre choix en évaluant la performance de chacun dans un large éventail de situations. Vous pourrez alors comparer les situations testées avec celles auxquelles vous souhaitez tirer le maximum de votre vélo et la polyvalence que vous souhaitez obtenir. Pour ce faire, 2 vélos ont été mis au banc d'essai ; le Specialized Roubaix Comp Carbon (endurance) et le Specialized Diverge Comp Carbon (aventure).

  

Les deux vélos sont de gamme similaire et la position sur le vélo quasi identique. Cela isole alors les caractéristiques que nous souhaitons comparer. Les principales étant les pneus, la géométrie (conduite et comportement) et le poids. Nous avons testé les deux vélos dans les conditions suivantes:
- Route asphaltée en bonne condition.
- Route asphaltée en mauvaise condition.
- Route ou sentier non asphaltée en bonne condition.
- Route ou sentier non asphalté en mauvaise condition.
- Sentier forestier.
- Sentier de vélo de montagne.
C'est parti !

Route asphaltée en bonne condition:

(Par exemple : La boucle du Ironman de Mont-Tremblant)
À ce point-ci du test, vous pouvez vous douter que le Roubaix, étant conçu plus spécifiquement pour ces conditions, est supérieur. C’est le cas, mais la raison principale n’est probablement pas celle à laquelle vous pensez.
Le Diverge est plutôt étonnant dans sa capacité à maintenir la vitesse sur un beau pavé, mais le Roubaix est sans contredit supérieur. Par contre, ce n’est pas le facteur principal pour moi de choisir.
Pour moi la plus grande différence se situe dans la conduite. Le Diverge est bête de stabilité, conçu pour pouvoir attaquer les sentiers plus accidentés avec contrôle et confiance. En contraste, le Roubaix est beaucoup réactif et agile (bases plus courtes, angle de direction plus prononcée). Ce comportement plus sportif le rend plus amusant à rouler sur les surfaces plus prévisibles comme une belle route.
La plus grande légèreté du Roubaix est aussi très appréciée dans les côtes. Je dois avouer qu’en descente rapide le Diverge, avec sa stabilité, sa plus grande adhérence au sol et son freinage supérieur, offre une grande performance de conduite.

Gagnant : Roubaix

specialized roubaix comp carbon 2019

Route asphaltée en mauvaise condition:

(exemple : Route de campagne peu fréquentée)
D'abord, il y a différents types de " mauvaise condition". Il peut s'agir d'une détérioration de surface comme des craquelures, des imperfections ou une surface peu lisse qui produit des vibrations. Parfois, il y a présence de plus grands impacts comme les crevasses et les nids-de-poule.
Si les nids-de-poules et les crevasses sont si omniprésents sur votre circuit que vous ne pouvez les éviter et qu'ils sont si fréquents qu'ils représentent une partie considérable de votre sortie, le Diverge a l’avantage.
Par contre, comme la grande majorité des routes en mauvaise condition ont plus une détérioration de surface, le Roubaix demeure le vélo de choix. Sa capacité d'isoler les imperfections de la route pour ne pas les transmettre au cycliste est impressionnante. Sa plus grande agilité pourra aussi vous aider à plus rapidement contourner les nids-de-poule.

Gagnant : Roubaix

Specialized Diverge gravel bike

Route ou sentier non asphalté en bonne condition:

(ex : Petit train du nord, section en gravier)
La logique voudrait qu'une surface de gravier avantage par défaut le Diverge, mais c’est à ce point que la polyvalence du Roubaix m’a grandement impressionné. Les pneus de 28 mm de large (possibilité d'augmenter à 32 mm) sont non seulement capables, ils sont extrêmement performants sur ce type de surface.
Vos habiletés de pilotage sont grandement à prendre en compte dans ces conditions. Plusieurs seront plus en confiance avec la stabilité et l'adhérence accrue du Diverge sur ce type de surface.

Gagnant : Roubaix (par une très faible marge)

SPECIALIZED DIVERGE CARBON 2019

Specialized Diverge Carbon 2019

Route ou sentier non asphalté en mauvaise condition:

(exemple : Route de campagne non asphaltée)
Dans le spectre des surfaces non asphalté, le petit train du Nord est plus une exception que la règle. La plupart des routes de gravier de campagne (surtout dans les Laurentides) ont une surface moins ferme, plus endommagé et ont une topographie plus variée (plus de descentes, de grimpes et de virage serrés) que le petit train du nord.
Les pneus plus étroits et les bases plus courtes du Roubaix peuvent rendre certaines côtes de gravier très difficiles voir carrément impraticables. Un virage à 90 degrés après une descente d'une pente de 20 % ? Pas de problème pour le Diverge ! Son adhérence accrue et ses performances de freinage vous garderont en confiance dans ces conditions. De plus, les pneus 38 mm rendent les routes non asphaltées aussi confortable que les belles routes asphaltées.

Gagnant : Diverge

sortie de velo gravel

Sentiers forestiers:

(exemple : Sentier de la Cachée, Parc du Mont-Tremblant)
À cette étape, le Diverge est d'une classe à part.
Alors que le Roubaix devient pratiquement inutilisable, le Diverge s’y trouve encore bien en zone de confort. Le terrain plus accidenté demande une conduite plus assurée de la part du cycliste, mais le vélo y est bien à son aise.
Les pneus larges, le guidon plus large et les longues bases du cadre sont tous des facteurs qui rendent le Diverge l'outil par excellence pour l'aventure et la découverte des zones peu fréquentées.

Gagnant : Diverge

Sentiers de vélo de montagne:

Nous arrivons à la limite du test.
Est-ce que le Diverge a été conçu pour des conditions si extrêmes ? Non. Est-ce possible d’y aller ? C’est un peu tordu comme idée mais oui.
Nous sommes par bien au-delà de sa zone de confort. Tout comme le Roubaix dans les sentiers forestiers, ça peut être un drôle de défi mais pas nécessairement plaisant.

Gagnant : Diverge (à ce point le vrai gagnant est un vélo de montagne)

*Le Roubaix n'a pas été testé dans ces conditions malheureusement (ou heureusement).

  

Alors, dans quelle situation souhaitez-vous le maximum de performance ? Spécificité ou polyvalence ? Comportement sportif ou stabilité ? Jusqu'où souhaitez-vous amener votre vélo ? 
Les réponses à ses questions vous aideront à guider votre choix. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Nous espérons que cela vous aidera à répondre à l'ultime question ; quel vélo maximisera mon plaisir de rouler ?

  

N'hésitez pas à magasiner nos sections de vélos d'endurance et vélos d'aventure. Si vous avez d'autres questions vous pouvez vous rendre en boutique ou nous contacter directement par courriel: info@bicyclesquilicot.com.

 

Bonne randonnée !

← Précédent Suivant →