Transporter ses enfants à vélo en toute sécurité

Trimballer votre enfant à vélo, c’est pratique. Et c’est une excellente occasion de lui transmettre votre amour de la bicyclette. Comment s’y prendre pour que confort et sécurité soient au rendez-vous? Voici les principales solutions qui s’offrent à vous.

Transport enfant à vélo

Transporter ses enfants en vélo

Transporter ses enfants en vélo

À quel âge un enfant peut-il être transporté en vélo?

Bien que le transport d’enfants à deux roues ne soit pas réglementé au Québec, il vaut mieux attendre que votre bébé soit âgé d’au moins douze mois avant de lui faire goûter aux plaisirs du vélo. Dans tous les cas, le port du casque est fortement recommandé.

Voici les principaux accessoires permettant de se déplacer à vélo en compagnie de sa progéniture.

 

Le siège pour enfant

Il existe deux principaux types de sièges : les modèles fixés sur le guidon, à l’avant, et ceux installés derrière la selle. Ils peuvent supporter un enfant dont le poids atteint au plus 22 kg. Ces équipements font partie des moins onéreux pour transporter un bambin.

La différence entre le siège avant et arrière, c’est que le premier convient à de plus petits enfants, ce qui fait qu’il pourra être utilisé moins longtemps que le deuxième.

Dans les deux cas, la communication avec le jeune passager est aisée. Le parent doit toutefois adapter sa conduite puisque le siège déplace le centre de gravité vers le haut. Comme il reste fixé à la bicyclette en permanence, le siège nécessite peu d’espace de rangement. Par contre, il ne peut pas être facilement transféré d’un vélo à un autre.

À l’avant comme à l’arrière, il est avantageux d’opter pour un modèle qui offre un support adéquat, qui limite l’accès aux roues et dont le dossier est assez élevé pour protéger la tête de l’enfant.

Avant chaque utilisation, il faut s’assurer que le siège est solidement fixé et que les sangles sont bien ajustées. En cas de doute, il est préférable de confier son installation à un professionnel.

À noter : sur les vélos de montagne ayant un cadre en alliage ou en carbone, il est possible d’ajouter un siège d’enfant entre la selle et le guidon. Il soutient un bambin âgé de 2 à 5 ans. Il permet d’initier les petits aux sensations du vélo de montagne. Il faut toutefois rouler prudemment puisque l’héritier est peu protégé.

 

La remorque

La remorque constitue sans contredit le moyen le plus sécuritaire de se déplacer à vélo en famille. Les jeunes passagers y sont protégés du vent, du soleil et de la pluie et peuvent y piquer un somme à leur convenance. La conduite est très stable. La remorque offre en plus une grande polyvalence : des modèles peuvent aisément se transformer en poussette sur roue ou sur ski.

Un ou deux bambins peuvent prendre place dans la remorque. Leur poids total ne doit cependant pas dépasser 45 kg. 

En contrepartie, la remorque fait partie des équipements les plus dispendieux, son prix pouvant atteindre plus de 1000 $. La communication est aussi plus difficile : puisque la remorque est plus basse, les babillages de l’enfant sont moins perceptibles qu’avec le siège.

 

Siège remorque

Semblable à la remorque, le siège remorque comporte un ou deux sièges disposés l’un derrière l’autre. Ceux-ci se trouvent à la même hauteur que la remorque, mais ils ne sont pas surmontés par une structure métallique et une toile.

Des enfants âgés de 2 à 9 ans peuvent s’y asseoir. Il est possible d’installer un pédalier ou un repose-pied pour s’assurer que les pieds des enfants sont à l’abri. Un pare-soleil peut aussi être ajouté.

Le siège remorque est onéreux et il protège beaucoup moins les petits que la remorque. En revanche, ceux-ci ressentent davantage les sensations de la pratique du vélo.

 

Le demi-vélo et la barre tandem

Le demi-vélo et la barre tandem servent à se déplacer avec un enfant âgé de 3 à 10 ans. Il n’est pas nécessaire que celui-ci sache rouler sur une bicyclette à deux roues pour recourir à ces équipements. Il doit toutefois être solide sur la selle et bien tenir le guidon. 

Le demi-vélo représente un vélo à une roue qui doit être attaché à un vélo d’adulte. L’assemblage est très facile, mais il a l’inconvénient de devoir être utilisé uniquement en bicyclette double.

La barre tandem est plus polyvalente. Elle permet de lier le vélo d’un enfant à celui de son parent. Si l’enfant veut rouler seul, la barre tandem peut être retirée. L’installation est plus laborieuse et son utilisation peut être risquée avec un petit vélo qui freine par rétropédalage.

Autant avec la barre tandem qu’avec le demi-vélo, l’enfant peut pédaler ou se reposer quand il est fatigué. Il n’y a pas de danger qu’il bascule d’un côté ou de l’autre. Dans tous les cas, il est préférable de consulter un spécialiste pour s’assurer que l’installation est adéquate.

 

Le vélo cargo

Plus populaire en Europe qu’au Québec, le vélo cargo est destiné à un usage utilitaire. Il représente en quelque sorte une solution de rechange à la voiture.

Dans le compartiment avant ou arrière du vélo cargo, un ou plusieurs enfants peuvent y prendre place en toute sécurité, tout dépend de leur grandeur. Il peut ainsi être utilisé sur une longue période, mais il est dispendieux. Il faut investir plusieurs milliers de dollars pour faire l’acquisition d’un vélo cargo.

Des dispositifs électriques sont ajoutés sur certains modèles pour aider les mollets d’un parent qui doit transporter une fratrie…

*

Vous cherchez plutôt un vélo pour votre enfant, ne manquez pas notre ultime guide d'achat!

← Précédent Suivant →