Close
English - LIVRAISON RAPIDE et GRATUITE à partir de 99$!

Le vélo électrique en 10 questions

De plus en plus populaire sur les routes du Québec, le vélo électrique suscite aussi beaucoup de curiosité en magasin. Notre expert Nicolas Morissette nous explique le vélo électrique à travers 10 questions fréquemment posées par la clientèle.

 

Vélo électrique

À quoi sert le vélo électrique ?

« Les deux usages les plus répandus sont les suivants : prolonger une sortie à vélo en allant plus vite et plus loin sans avoir à fournir un effort supplémentaire, et se rendre à vélo au boulot sans arriver en sueur. Dans les deux cas, le vélo électrique est un excellent compromis ! »

Quels sont les niveaux d’assistance électrique ?

« Sur un modèle de base, l’assistance varie de 30 % à 50 %, alors que sur les modèles les plus performants, l’assistance varie de 30 % à 350 %. À titre d’exemple, une assistance à 350 % signifie que le moteur du vélo fournit en puissance 3,5 fois le nombre de watts générés par le cycliste. »

Comment fonctionne la propulsion ?

« Il existe principalement deux systèmes sur le marché : le moteur intégré au pédalier et le moteur-roue. Les vélos dotés d’un moteur au pédalier donnent une expérience comparable à celle d’un vélo normal, alors qu’avec le moteur-roue, c’est un peu comme si on avait le vent dans le dos. »

Combien puis-je m’attendre à payer pour un vélo électrique ?

« On peut avoir un bon modèle de base pour un prix entre 2000 $ et 3000 $. Ensuite, si on veut augmenter la puissance du moteur, l’autonomie de la batterie et la qualité des pièces, le prix peut s’élever jusqu’à 6 000 $, voire 8 000 $ ou plus. »

Qu’en est-il de l’autonomie du vélo électrique et du temps de recharge d’une batterie ?

« Les batteries de moindre capacité offrent une autonomie de 60 km, tandis que les batteries plus performantes permettent de parcourir jusqu’à 135 km. Le temps de recharge, quant à lui, varie de cinq à six heures, selon l’autonomie de la batterie. Aussi, certains vélos sont munis d’un chargeur rapide, ce qui réduit la durée de recharge (environ trois heures). »


La batterie se recharge-t-elle lorsqu’on pédale ?

« Non. Toute la puissance du moteur va dans l’assistance électrique. »

Est-ce que je dois toujours pédaler, ou puis-je me laisser « tirer » par le moteur ?

« La plupart des modèles nécessitent que l’on pédale pour faire avancer le vélo. Il existe toutefois quelques modèles “moteur-roue” qui ont un levier d’accélérateur. Comme un scooter, on pédale pour démarrer, puis on peut accélérer sans pédaler. »

Quelle est la vitesse maximale d’un vélo électrique ?

« Au Canada, la réglementation force les fabricants à bloquer l’assistance électrique à une puissance de 500 watts et à une vitesse de 32 km/h. »

Existe-t-il d’autres règles spécifiques au vélo électrique ?

« Oui. Le port du casque est obligatoire. Autrement, c’est similaire : le vélo électrique peut circuler sur les pistes cyclables et ne requiert pas d’immatriculation. »

 

Existe-t-il d’autres modèles que la version « hybride » ?

« Le modèle “hybride” est le plus répandu, mais on commence à voir sur le marché d’autres catégories de vélo en version électrique, incluant les vélos de montagne et les vélos de route. »

← Previous Next →